Suite de l'atelier sur la déconcentration du Guichet Unique et la mise en œuvre du « régime de l’entreprenant » à Segou

Thursday, December 8, 2016

Structurer le secteur informel pour une meilleure organisation de l’activité économique au Mali.A l’image de la plupart des pays en développement, le secteur informel occupe environ les 2/3 de l’activité économique au Mali. C’est pourquoi, la migration des entreprises de l’informel vers le formel demeure une préoccupation majeure du Gouvernement qui l’a inscrite au rang de ses priorités. Cette initiative contribuera ainsi à accélérer la formalisation de notre économie et booster la croissance et la création d’emplois.Le Guichet Unique pour la création d’entreprises, les autorisations d’exercice et l’agrément au code des investissements, a démarré ses activités en 2009 à Bamako. Regroupant les principaux services de l’administration intervenant dans ces processus, il a pour objectif de faciliter l’initiative privée.L’Antenne Régionale du Guichet Unique qui a ouvert ses portes en septembre dernier facilitera les affaires pour tous les acteurs du secteur privé de la région de Ségou. En effet, plus besoin d’aller à Bamako pour les démarches administratives liées à la création d’entreprises ou à l’obtention d’autorisation d’exercice ou d’agrément. Cette facilitation se concrétise davantage avec une réduction importante des délais. D’ailleurs, au cours de la visite que je viens d’y effectuer, je me suis laissé dire qu’ici, et grâce à ce guichet, il était possible de créer son entreprise en quatre heures ; ce qui est une performance remarquable pour laquelle je félicite toute l’équipe.S’adressant particulièrement aux Jeunes entrepreneurs (Hommes et Femmes), le Ministre Konimba SIDIBE a insisté sur l’importance que revêt le statut de l’entreprenant. « Cet outil est pour vous et pour tous ceux qui opèrent dans l’informel. En effet, le statut de l’entreprenant vous permettra de donner une existence juridique à votre entreprise, de pouvoir participer à la commande publique et de bénéficier de services à valeur ajoutée ». Le statut de l’entreprenant est donc un statut juridique ouvert à toute personne physique qui exerce une activité commerciale, artisanale, agricole ou de prestation de services, et qui souhaite s’immatriculer au registre du commerce a-t-il conclu.

Back to Top